Le Musée de terroir de Romenay

Le musée de terroir de Romenay, présenté par Georges Henri Rivière au Centre rural de l’exposition internationale de 1937 @ Mucem

A l’occasion de l’exposition internationale de 1937 sur les « Arts et des Techniques appliqués à la Vie moderne » qui se tient à Paris du 25 mai au 25 novembre 1937, le Musée du terroir de Romenay en Saône-et-Loire, dans la Bresse bourguignonne est choisi par Georges Henri Rivière et transporté à Paris pour figurer au cœur du « Centre rural ». Installé Porte Maillot, ce centre rural exprime le projet du Front Populaire qui vise à promouvoir une vision moderniste du monde rural et de la vie agricole.

Représentation d’un village rural modèle et moderne, comme exemple de musée du terroir type, cette reconstitution illustre parfaitement les théories et la muséographie que GHR s’apprêtait à mettre ultérieurement en place et plus particulièrement au Musée National des Arts et Traditions Populaires.

«  IL FAUT DE BEAUX MUSÉES POUR LE CITADIN DES PROVINCES ET MÊME POUR LE PAYSAN. TEL CE NOBLE ET TOUCHANT MUSÉE DU TERROIR QUE SE SONT DONNÉ LES VILLAGEOIS DE ROMENAY ET QU’ON VERRA BIENTÔT AU CENTRE RURAL DE L’EXPOSITION, QUE LES MUSÉES DE PROVINCE SOIENT VIVIFIÉS PAR LE RÉGIONALISME, QU’ILS S’ENRACINENT DANS L’HISTOIRE ET LES TRADITIONS LOCALES » 

Rivière Georges Henri, s. d. « Le musée des Arts et Traditions populaires. Discours prononcé à l’assemblée générale annuelle de la Société des amis du Louvre, le 5 mai 1937 ». Compiègne, Imprimerie de Compiègne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s